Documents de travail

Share Button

Dans cette rubrique, on trouvera des documents et des contributions d’organisations de la société civile et d’institutions, qui ont été partagés ou produits lors de travaux et rencontres soutenus par la Plateforme Genre et développement.


Publication « Genre et organisation du travail pendant la crise covid-19, Etude dans le milieu de la solidarité internationale en France »

Une étude sur l’impact en termes de genre des mesures de gestion de la crise sanitaire COVID-19 au sein des organisations françaises de solidarité internationale a été menée entre avril et juin 2020, à l’initiative de Médecins du Monde, Coordination Sud, F3E, Genre en Action, Adéquations, avec l’appui de la Plateforme Genre et développement et de la Licence Pro Solidarité internationale et développement durable (Université Bordeaux-Montaigne).

Le 6 juillet 2020, un webinaire a restitué et mis en discussion les premiers résultats de l’étude et recueilli les idées, expériences et recommandations d’organisations de solidarité internationale participantes. L’étude est parue  le 9 novembre 2020 et a été présentée lors d’un webinaire qui a rassemblé une quarantaine d’organisations ce même jour. On trouvera ci-dessous le lien pour télécharger cette étude. L’enregistrement et le compte-rendu du webinaire de mise en discussion seront disponibles ultérieurement :

Publication Genre et organisation du travail pendant la crise covid-19, Etude dans le milieu de la solidarité internationale en France, novembre 2020.

Télécharger la publication Genre et organisation du travail pendant la crise covid-19, (pdf 43 p.)
Enregistrement du webinaire du 9 novembre 2020
Enregistrement du webinaire du 6 juillet
Powerpoint du webinaire du 6 juillet ; Compte-rendu avec la synthèse des recommandations

Femmes, genre et coronavirus aux Sud, diversité des situations, mobilisations féministes, rôle de la solidarité internationale

Genre et coronavirus dans le Sud francophone, présentation ppt de Genre en Action et Plateforme Genre et développement pour le  webinaire du 23 avril 2020

Des membres de Genre en Action du Burkina Faso, du Cameroun, du Sénégal ont présenté la situation dans leurs pays et les initiatives entreprises, lors du webinaire du 23 avril qui a rassemblé 70 participant-es. Ce powerpoint résume les problématiques et les interventions, et offre une synthèse des recommandations.

Télécharger ; Dossier sur le site Genre en Action

Enseignements d’une démarche d’intégration du genre au CCFD Terre Solidaire

Présentation de CCFD Terre Solidaire, réunion de la plateforme Genre et Développement, le 30 janvier 2020 à Paris.

Le CCFD Terre Solidaire a créé un groupe dédié à l’approche « femmes et développement » en 1994 qui s’est appelé ensuite « genre et développement » en 2002. Le genre est aujourd’hui intégré à tous les projets et pratiques du CCFD, convaincu que les obstacles aux politiques de développement vient de de ce qu’elles ne prennent pas en compte les structures patriarcales et d’oppression à l’oeuvre dans les sociétés. Ce cheminement n’a pas été sans obstacle, notamment du fait de l’héritage catholique culturel de cette organisation.

Télécharger

Questions de genre et désertification en zones arides

Présentation d’Isabelle Droy (IRD UMI Résiliences, CSFD), réunion de la plateforme Genre et Développement, le 30 janvier 2020 à Paris.

Le Comité Scientifique français de la Désertification (CSFD) aborde les questions de genre en zones sèches, et accompagne les femmes, actrice dans la lutte contre désertification. La désertification désigne un stade avancé de dégradation de terres, provoquée par les activités humaines et aggravées par les variations climatiques. Sont en cause : des pratiques agricoles néfastes, suppression des haies, intrants chimiques, l’urbanisation, déboisement, surpâturage… Malgré le peu de pouvoir des femmes dans les sociétés patriarcales et capitalistes, ce document montre les leviers qu’elles utilisent pour agir dans leur environnement : production de biomasse végétale pour nourrir le sol, épandage de compost, aménagement de terrasses pour retenir le sol et l’eau, cordons de pierres contre l’érosion… autant de pratiques agricoles résilientes.

Télécharger

 COP 25 : l’accord de Paris pollué par l’inaction climatique

Note de Fanny Petitbon /Care, présentée lors de la réunion de la plateforme Genre et Développement, le 15 janvier 2020 à Paris.

2019 a été la deuxième année la plus chaude jamais enregistrée. En dépit des constats alarmants de la communauté scientifique et de l’intensification des impacts des changements climatiques, la COP25 s’est achevée sur une note  amère. Un accord y a certes été adopté mais un accord a minima qui ne répond ni à l’urgence climatique ni démontre une quelconque solidarité avec les pays et populations les moins responsables du changement climatique et pourtant les plus impactés. Cependant l’adoption d’un nouvau Plan d’Action Genre de la CCNUCC constitue un  acquis important.

Télécharger

Prix Solutions Genre et Climat, présentée lors de la réunion de la plateforme Genre et Développement, le 15 janvier 2020 par WECF

Afin d’encourager l’approche de genre dans les politiques de lutte contre le changement climatique, WECF et le Women Gender Constituency  ont organisé pour la 5ème année le Prix des Solutions Genre et Climat.

Cette démarche, soutenue par l’AFD et le MEAE, récompense des projets selon des critères environnementaux et d’égalité de genre. Plus de détails sur projets lauréats et les modalités des cobénéfices genre et climat, ci-joint le ppt de l’intervention de Véronique Moreira à la réunion du 15 janvier 2020 de la Plateforme GED sur genre et climat.

Télécharger

Mobilisations multi-acteurs pour l’égalité femmes-hommes et le suivi des politiques d’égalité : du niveau local à l’échelle euro-méditerranéenne

Note de Emilie Vidal, Coordinatrice de programme genre, Institut européen de la Méditerranée (IEMed), suite à  la réunion de la Plateforme Genre et Développement du 10/12/2018

L’IEMed a mis en place une méthodologie innovante de travail en réseau multi-acteurs dont un des piliers a été la mise en place de pôles locaux d’acteurs de l’égalité© dans 7 pays du sud la Méditerranée en vue d’établir des diagnostics concernant les vies des femmes. En associant des associations, des centres de recherche et universités, des autorités locales, des médias et acteurs du secteur privé, l’IEDMed a fait émerger des connaissances essentielles d’identification des principaux obstacles à l’émancipation des femmes, un travail qui a abouti à des propositions de leviers de changement pour rendre les politiques d’égalité plus efficaces. Une plateforme en ligne www.euromedwomen.foundation met à disposition des outils d’information gratuitement et en plusieurs langues.

Télécharger

Droits sexuels et reproductifs : où en est-on ?

Note de Christine Mauget, Pôle international du planning familial, suite à  la réunion de la Plateforme Genre et Développement du 10/12/2018

Que veut dire « droit sexuel et reproductif » ?  C’est le droit de chaque être humain de pouvoir effectuer ses propres choix en ce qui concerne sa sexualité, la maîtrise de sa fécondité et de sa reproduction dans le respect de soi et des autres, sans contrainte, ni dépendance, ni violences. Ces droits sont les clés de voûte de l’autonomie des femmes. Dans cette note, le Planning Familial fait l’état des lieux du droit à l’avortement et de ses conditions d’accès et rappelle qu’il est à l’agenda de nombreux mouvements de femmes de l’Irlande à l’Argentine, de la Pologne aux Etats-Unis, des Philippines au continent africain, où on estime à plus de 95 %, les avortements qui auraient eu lieu dans la clandestinité.

Télécharger

La Déclaration des droits sexuels

Par la Fédération internationale pour la planification familiale (IPPF – International Planned Parenthood Federation)

Universels, étroitement liés, interdépendants et indivisibles, les droits sexuels sont une composante des droits humains. Ils constituent un ensemble contribuant à la liberté, l’égalité et la dignité de tous les individus. La déclaration des droits sexuels de l’IPPF a été élaborée par une commission constituée d’experts de la santé sexuelle et reproductive jouissant d’une renommée internationale.

Télécharger

Mettre fin à la violence et au harcèlement dans le monde du travail

Note de Sophie Chassot, Chargée de plaidoyer CARE France, suite à la réunion de la Plateforme Genre et Développement du 26/06/2018

Alors qu’une femme sur deux a déjà subi du harcèlement sexuel au travail dans le monde, 1 pays sur 3 n’a pas de loi pour interdire cette violence. L’OIT a reconnu en 2015 le besoin d’une norme internationale et une convention pourrait être adoptée en 2019. Dans ce contexte, l’ONG CARE mène une campagne d’envergure internationale « Au Boulot, #Violence Zéro », dans 20 pays, pour peser sur les négociations.

Télécharger

L’éducation des filles en situation de crise »

Intervention de Michelle Perrot (Plan International France), réunion de la Plateforme Genre et Développement du 26/06/2018

Michelle Perrot est directrice Plaidoyer et Engagement des Jeunes à l’ONG Plan International France. L’éducation des filles est de plus en plus reconnue comme étant le meilleur investissement qu’on puisse faire pour combattre la pauvreté et atteindre l’ensemble des ODD. Aujourd’hui pourtant, 75 millions d’enfants et de jeunes dont une majorité de filles sont déscolarisés dans 35 pays affectés par des crises. Ces dernières années, seulement 2 % du financement humanitaire global a été consacré à l’éducation. Le plaidoyer porté par Plan International et ses partenaires auprès des dirigeant.e.s du G7 a porté ses fruits : un engagement politique et financier historique a été pris en faveur de l’éducation des filles en situation de crise (2,49 milliards d’euros). La France, qui présidera dès janvier 2019 le G7, devra assurer le suivi de cet engagement.Ce sera une occasion sans précédent pour elle d’affirmer son engagement et son leadership en faveur de l’enjeu fondamental que constitue, pour l’atteinte des ODD, l’éducation des filles dans le monde.

Télécharger

Plaidoyer pour les droits sexuels et reproductifs

Intervention de l’ONG Equilibres et Population lors de la réunion de la Plateforme Genre et Développement du 26/06/2018

L’ONG Equilibres et Populations (EquiPop), créée en 1993, est basée à Paris et à Ouagadougou. Elle plaide pour l’autonomie des femmes et des filles, en particulier pour leur droit à être sujet de leur sexualité et à maîtriser leur fécondité en Afrique de l’Ouest. Au Niger, où la population a plus que triplé au cours des trente dernières années, le taux de fécondité culmine à plus de 7 enfants par femme. Fort de son expérience, EquiPop recommande des bonnes pratiques qui ont fait leurs preuves sur le terrain.

Télécharger

Intégration du genre et des ODD au sein de l’AFD

Intervention de l’Agence Française de Développement lors de la réunion de la Plateforme Genre et Développement du 13 octobre 2017

L’AFD (Agence française de développement), représentée par Emmanuelle CATHELINEAU et Yildiz KURUOGLU a présenté le bilan de l’intégration du genre dans son soutien aux organisations de la société civile, et dans ses activités de direction des opérations en 2017.

Télécharger

Les institutions s’engagent pour l’approche de genre

Expertise France, lors de la réunion de travail de la Plateforme Genre et Développement du 4 avril 2017

Expertise France est une jeune agence, créée en 2015 suite à la fusion de plusieurs opérateurs de de coopération technique internationale. Elle intervient dans 4 domaines : la gouvernance, la paix, le climat et le développement humain. Souhaitant mieux intégrer le genre dans son approche, l’agence s’est dotée d’une stratégie globale comprenant la formation de ses agents, la nomination d’un référent genre avec la création d’un co-pilotage, avec pour objectif l’augmentation significative du nombre de projets axés sur le genre.

Télécharger

Bilan et perspectives en Francophonie

Intervention de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), lors de la réunion de travail de la Plateforme Genre et Développement du 4 avril 2017

L’engagement de la Francophonie en faveur de l’égalité femme-homme remonte à 1994, dans le cadre de la préparation de la IVe Conférence mondiale des Nations Unies sur les femmes (Beijing, 1995). Mais, c’est en 2000 avec la Première conférence des femmes de la Francophonie à Luxembourg que l’OIF s’est engagée à mettre en place un programme dédié tout d’abord aux « femmes ». Aujourd’hui un nouvel engagement est pris au sein de l’OIF pour faire avancer la prise en compte du genre.

Télécharger

Le financement du genre

Intervention du Haut Conseil à l’Egalité lors de la réunion de travail de la Plateforme Genre et Développement du 4 avril 2017

Le Haut Conseil à l’Egalité, chargé de l’évaluation de l’intégration du genre dans les politiques françaises de développement a fait part d’une interrogation concernant la part des engagements financiers marqués genre. En 2015, 17% de l’aide publique au développement française était marquée 1 ou 2, en hausse de 2% sur 2014; la progression a été lente. Ce, alors que l’objectif fixé était de 50% des financements marqués genre en 2017 ; il rappelle qu’un objectif symétrique de 50% de projets à co-bénéfices climat avait été fixé. La cible climat a été atteinte dès l’an dernier par l’AFD, mais non celle de l’intégration du genre.

Télécharger

Un projet de recherche-action participative sur le genre dans les projets de développement rural

Intervention d’Isabelle Droy, IRD UMI Résiliences, lors de la réunion de travail de la Plateforme Genre et Développement du 4 avril 2017
Après avoir rappelé la définition d’une recherche-action, Isabelle Droy a présenté un projet de recherche-action en cours, sur le genre dans le développement rural (Sénégal, Madagascar, Cameroun). L’objectif est que l’intégration du genre dans des projets de développement soit la source d’une transformation effective des rapports de genre, dans le but de plus d’égalité et d’autonomie pour les femmes et les filles. En effet, il est constaté que des projets avec des volets genre aboutissent parfois à des effets contraires à ce qui était attendu.

Télécharger

La budgétisation sensible au genre au Sénégal

Intervention de Claudy Vouhé, Genre en Action lors de la réunion de travail de la Plateforme Genre et Développement du 4 avril 2017
Le réseau international pour l’égalité des femmes et des hommes dans le développement, Genre en Action, mène depuis 2016 un projet sur la budgétisation sensible au genre (BSG) au Sénégal. Genre en Action est membre de la Plateforme Genre et Développement.

Télécharger