Documents de travail

Share Button

« Mettre fin à la violence et au harcèlement dans le monde du travail », intervention de  Sophie Chassot, Chargée de plaidoyer CARE France – Réunion de la Plateforme Genre et Développement du 26/06/2018

Alors qu’1 femme sur 2 a déjà subi du harcèlement sexuel au travail dans le monde, 1 pays sur 3 n’a pas de loi pour interdire cette violence. L’OIT a reconnu en 2015 le besoin d’une norme internationale et une convention pourrait être adoptée en 2019. Dans ce contexte, l’ONG CARE mène une campagne d’envergure internationale « Au Boulot, #Violence Zéro », dans 20 pays, pour peser sur les négociations.

Télécharger l’intervention de CARE France « Violence et harcèlement dans le monde du travail », réunion de la Plateforme Genre et Développement (26/06/2018)

L’éducation des filles en situation de crise », intervention de Michelle Perrot (Plan International France), Plateforme Genre et Développement (réunion du 26/06/2018)

Michelle Perrot est directrice Plaidoyer et Engagement des Jeunes à l’ONG Plan International France. L’éducation des filles est de plus en plus reconnue comme étant le meilleur investissement qu’on puisse faire pour combattre la pauvreté et atteindre l’ensemble des ODD. Aujourd’hui pourtant, 75 millions d’enfants et de jeunes dont une majorité de filles sont déscolarisés dans 35 pays affectés par des crises. Ces dernières années, seulement 2 % du financement humanitaire global a été consacré à l’éducation. Le plaidoyer porté par Plan International et ses partenaires auprès des dirigeant.e.s du G7 a porté ses fruits : un engagement politique et financier historique a été pris en faveur de l’éducation des filles en situation de crise (2,49 milliards d’euros). La France, qui présidera dès janvier 2019  le G7, devra assurer le suivi de cet engagement.Ce sera une occasion sans précédent pour elle d’affirmer son engagement et son leadership en faveur de l’enjeu fondamental que constitue, pour l’atteinte des ODD, l’éducation des filles dans le monde.

Télécharger « L’éducation des filles en situation de crise », intervention de Michelle Perrot, Plan International, 26/06/2018

« Plaidoyer pour les droits sexuels et reproductifs » : intervention de l’ONG Equilibres et Population, Plateforme Genre et Développement (réunion du 26/06/2018)

L’ONG Equilibres et Populations (EquiPop), créée en 1993, est basée à Paris et à Ouagadougou. Elle plaide pour l’autonomie des femmes et des filles, en particulier pour leur droit à être sujet de leur sexualité et à maîtriser leur fécondité en Afrique de l’Ouest. Au Niger, où la population a plus que triplé au cours des trente dernières années, le taux de fécondité culmine à plus de 7 enfants par femme. Fort de son expérience, EquiPop recommande des bonnes pratiques qui ont fait leurs preuves sur le terrain.

Télécharger les recommandations de l’ONG Equilibres et Populations « Maximiser l’impact de l’engagement français au Sahel : le levier des DSSR (Droits et Santé Sexuels et Reproductifs)

« Transition écologique et climat, les femmes rurales en première ligne », CSW 2018

Lors de la 62ème CSW, la Plateforme Genre et développement a organisé un atelier intitulé « Transition écologique et climat, les femmes rurales en première ligne ». Suite à l’adoption par la COP23 d’un Plan d’action Genre et climat (novembre 2017), l’atelier a mis en avant l’importance de considérer les femmes paysannes dans le cadre de la mise en oeuvre de ce plan d’action, le monde rural étant particulièrement impacté par la crise écologique.
Avec les contributions de : Fabricia Devignes (MEAE – Nouvelle stratégie internationale de la France pour l’égalité F/H) ; Jean-Noël Roulleau (AFD – Genre et développement rural post-conflit en Colombie) ; Daouda Diop (OIF/Genre en Action – Femmes rurales, BSG et adaptation au changement climatique au Sénégal)

Télécharger le dossier « Transition écologique et climat, les femmes rurales en première ligne », Plateforme Genre et développement, CSW 62 (2018)

Intervention d’Yveline Nicolas, Conférence « Pour les droits des femmes dans le monde » (8 mars 2018)

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, le Ministère de l’Europe et des affaires étrangères (MEAE) a organisé une journée de débat intitulée « Pour les droits des femmes dans le monde » le 8 mars 2018 à Paris. Yveline Nicolas, animatrice de la Plateforme Genre et Développement et coordinatrice de l’association Adéquations, y est intervenue sur le thème « Femmes, genre et climat », considéré comme une priorité par la Plateforme.

Téléchargez l’intervention d’Yveline Nicolas à la Conférence « Pour les droits des femmes dans le monde » (8 mars 2018)

« Intégration du genre et des ODD au sein de l’AFD », présentation auprès de la Plateforme Genre et Développement (réunion du 13 octobre 2017)

L’AFD (Agence française de développement), représentée par Emmanuelle CATHELINEAUet  Yildiz KURUOGLU a présenté le bilan de l’intégration du genre dans son soutien aux organisations de la société civile, et dans ses activités de direction des opérations en 2017.

Téléchargez le document de l’AFD  » Intégration du genre et des ODD » (2017)

« Enjeux du genre dans les négociations climat et la COP23 », par la Plateforme Genre et Développement (réunion du 13 octobre 2017)

Afin de préparer la COP 23 qui a eu lieu à Bonn en Allemagne du 6 au 17 novembre 2017, la Plateforme Genre et Développement a élaboré une synthèse des enjeux de genre dans les négociations relatives au changement climatique. Pour cette COP 23 davantage technique, qui « acte » du retrait des Etats-Unis, il s’agit de préparer la COP 24 qui fera un bilan des actions menées. Ce document présente les demandes clé de la WGC (Women and Gender Constituency) pour mettre en oeuvre un « Plan Climat Genre », dont la négociation est un des résultats les plus attendus de la COP 23.

Téléchargez le document « Enjeux du genre dans les négociations climat et la COP23 » (2017)

« Les institutions s’engagent pour l’approche de genre : Note sur Expertise France », session de travail de la Plateforme Genre et Développement, le 4 avril 2017

Expertise France est une jeune agence, créée en 2015 suite à la fusion de plusieurs opérateurs de de coopération technique internationale. Elle intervient dans 4 domaines : la gouvernance, la paix, le climat et le développement humain. Souhaitant mieux intégrer le genre dans son approche, l’agence s’est dotée d’une stratégie globale comprenant la formation de ses agents, la nomination d’un référent genre avec la création d’un co-pilotage, avec pour objectif l’augmentation significative du nombre de projets axés sur le genre.

Téléchargez la Note sur Expertise France (2017)

« Bilan et perspectives en Francophonie », intervention de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Table ronde du 4 avril 2017, organisée par Plateforme Genre de Développement

L’engagement de la Francophonie en faveur de l’égalité femme-homme remonte à 1994, dans le cadre de la préparation de la IVe Conférence mondiale des Nations Unies sur les femmes (Beijing, 1995). Mais, c’est en 2000 avec la Première conférence des femmes de la Francophonie à Luxembourg que l’OIF s’est engagée à mettre en place un programme dédié tout d’abord aux « femmes ». Aujourd’hui un nouvel engagement est pris au sein de l’OIF pour faire avancer la prise en compte du genre.

Téléchargez le compte-rendu de l’intervention « Bilan et perspectives en Francophonie » de l’OIF (Table ronde de la Plateforme Genre et Développement, 4 avril 2017)

Haut Conseil à l’Egalité : intervention à la Plénière de la Plateforme Genre et Développement du 4 avril 2017

Le Haut Conseil à l’Egalité, chargé de l’évaluation de l’intégration du genre dans les politiques françaises de développement a fait part d’une interrogation concernant la part des engagements financiers marqués genre. En 2015, 17% de l’aide publique au développement française était marquée 1 ou 2, en hausse de 2% sur 2014; la progression a été lente. Ce, alors que l’objectif fixé était de 50% des financements marqués genre en 2017 ; il rappelle qu’un objectif symétrique de 50% de projets à co-bénéfices climat avait été fixé. La cible climat a été atteinte dès l’an dernier par l’AFD, mais non celle de l’intégration du genre.

Téléchargez le compte-rendu de l’intervention du HCE-HF, plénière organisée par la Plateforme Genre et Développement, 4 avril 2017

« Un projet de recherche-action participative sur le genre dans les projets de développement rural », présentation d’Isabelle Droy, IRD UMI Résiliences. Table ronde du 4 avril 2017, organisée par Plateforme Genre de Développement

Après avoir rappelé la définition d’une recherche-action, Isabelle Droy a présenté un projet de recherche-action en cours, sur le genre dans le développement rural (Sénégal, Madagascar, Cameroun). L’objectif est que l’intégration du genre dans des projets de développement soit la source d’une transformation effective des rapports de genre, dans le but de plus d’égalité et d’autonomie pour les femmes et les filles. En effet, il est constaté que des projets avec des volets genre aboutissent parfois à des effets contraires à ce qui était attendu.

Téléchargez le compte-rendu de la présentation d’Isabelle Droy sur la recherche-action participative sur le genre dans les projets de développement rural (Table ronde du 4 avril 2017, Plateforme Genre et Développement)

« La budgétisation sensible au genre au Sénégal », présentation de Claudy Vouhé, Genre en Action. Table ronde du 4 avril 2017, organisée par Plateforme Genre de Développement

Le réseau international pour l’égalité des femmes et des hommes dans le développement, Genre en Action, mène depuis 2016 un projet sur la budgétisation sensible au genre (BSG) au Sénégal. Genre en Action est membre de la Plateforme Genre et Développement.

Téléchargez la Fiche projet du Projet BSG au Sénégal de Genre en Action (Table ronde du 4 avril 2017, Plateforme Genre et Développement)

Note d’information sur les activités de la Plateforme (décembre 2016)

Le 14 octobre 2016, la Plateforme Genre et Développement a organisé une réunion plénière, qui a marqué la reprise des travaux de la Plateforme pour la période septembre 2016 – juillet 2017. Jumelée à un séminaire réunissant les correspondant-es genre du MAEDI le 13 octobre, cette plénière a rassemblé près de 130 personnes ou organisations. En voici le compte-rendu.

Téléchargez la Note d’information sur les activités de la Plateforme (décembre 2016)

COP 22. Annonce du débat organisé par la Plateforme Genre et développement sur le Genre, le climat et les finances vertes (Marrakech, Nov. 2016)

Lors de la COP 22 à Marrakech au Maroc, la Plateforme Genre et développement a organisé un débat sur « Genre, climat et finances vertes : de nouvelles alliances pour une action efficace contre le changement climatique et un accès facilité aux financements climat ». Le débat a été animé par ENDA EUROPE, CARE FRANCE, WECF, OCDE, ADEQUATIONS, RESEAU CLIMAT ET DEVELOPPEMENT, ainsi que les réseaux marocains et méditerranéens (sous l’égide du ministère des Affaires étrangères et du Développement international de la France. En voici la note de présentation :

Téléchargez l’annonce du débat « Genre, climat et finances vertes », COP 22 (2016)

De Paris à Marrakech: Transformer les engagements en actions concrètes, réunion du Groupe de Travail ‘Genre et Climat’ (26 avril 2016)

En amont de la COP 22 (novembre 2016), la groupe de travail ‘Genre et Climat’ de la Plateforme Genre et Développement s’est réuni le 26 avril 2016. Voici le compte-rendu de cette rencontre, qui fait le point sur ce qu’il s’est passé après la formulation des Accords de Paris lors de la COP 21, et les enjeux qui attendent la COP 22, avec le prisme du genre.

Téléchargez le compte-rendu de la réunion du Groupe de Travail ‘Genre et Climat’, de la plateforme Genre et Développement (avril 2016)

COP21: Un accord, et maintenant au travail ! (2015)

Voici un bilan synthétique, réalisé par la Plateforme Genre et Développemet, de la COP 21 qui s’est déroulée à Paris en novembre 2015. t

Téléchargez le bilan de la COP21: Un accord, et maintenant au travail ! (2015)

COP 21 : Compte-rendu des activités du groupe ‘Genre et Climat’ de la Plateforme Genre et Développement, et de ses membres (2015)

Lors de la COP 21, la Plateforme Genre et Développement a tenu un stand pour sensibiliser aux enjeux « femmes, genre et climat », et a mené plusieurs actions (concert, débats), avec notamment CARE, ENDA Europe, Adéquations et Genre en Action, membres de la Plateforme.

Téléchargez le compte-rendu des activités de la Plateforme Genre et Développement à la Cop 21 (Paris, 2015)